Bar restaurant Le Lieu Dit - 6, rue Sorbier 75020 Paris - 01 40 33 26 29 - contact@lelieudit.com

Accueil > Manifestations thématiques > 2ème édition du festival "Les évadés du Bocal"

2ème édition du festival "Les évadés du Bocal"

Mardi 27 novembre à 20h


Quelqu’un pré­tend exis­ter...

20h : Fragments de l’Homme Jasmin d’Unica Zürn, avec Marine Pennaforte (danse, voix) et Vladimir Mejstelman (per­cus­sions et glu­cken­spiel).

21h : Discussion avec Barbara Seforova et Patricia Janody.

« Unica Zürn ne culti­vait point à des­sein le « climat » de la folie et de l’hal­lu­ci­na­tion pour mieux cueillir le fruit poé­ti­que : elle l’obte­nait, ce fruit au goût amer, sans effort, dès l’ins­tant où elle déci­dait d’expri­mer les souf­fran­ces et les joies insen­sées de sa mala­die. »
Ruth Henry - Préface « Sombre Printemps »

Unica a eu une vision, très jeune, elle avait 6 ans : « l’homme Jasmin », "la vieille vision qui, aux moments les plus cri­ti­ques, fit irrup­tion dans son enfance, comme une figure exem­plaire, pour la sauver du monde des adul­tes, alors sus­pect et incom­pré­hen­si­ble pour elle ". Bercée par son ombre, Unica res­tera fidèle à ses « noces d’enfant », fidèle à l’idée qu’elle se fait du par­te­naire « pur », du vis-à-vis mâle passif, voire para­lysé, blanc. Cet « H » pren­dra un jour la forme d’un être de chair, artiste sur­réa­liste ; ils déva­le­ront ensem­ble les esca­liers de Montmartre, refe­ront le monde avec Breton et ses com­pli­ces. Unica, au milieu de ces êtres de créa­tion, sera happé par son ima­gi­naire mala­dif et aérien : par l’écriture et le dessin, elle don­nera vie à l’uni­vers magi­que-fixe de son rêve. Et elle ne lâchera jamais l’homme jasmin. Une voie où le désir l’amène à nier la matière, et ainsi à faire de son rêve sa réa­lité.

Embarquée par des hal­lu­ci­na­tions vivan­tes et fan­tas­ques, animée du désir féroce et buis­son­nier d’Unica, j’ai plongé dans ce ques­tion­ne­ment inces­sant d’une artiste à son propre corps, où le mons­tre nous sourit, chargé d’amour.

« Elle se marie avec lui. Le plus beau c’est que per­sonne n’en sait rien. Et c’est son pre­mier, son plus grand secret. »
Unica Zürn - « L’homme Jasmin »

2ème édition du festival "Les évadés du Bocal"
Du 8 novembre au 2 décembre 2012

Programme complet :

PDF - 380.9 ko

http://www.lesevadesdubocal.org/


Ce site est propulsé avec SPIP par Petitefabrique.net - Mentions Légales