Bar restaurant Le Lieu Dit - 6, rue Sorbier 75020 Paris - 01 40 33 26 29 - contact@lelieudit.com

Accueil > Rencontres littéraires / débats > Réunion-débat du comité local de résistance et de reconquête Paris (...)

Réunion-débat du comité local de résistance et de reconquête Paris XX

mardi 5 février 2019 à 19h


Avec Macron c’est « Cause toujours tu m’intéresses » ou « Dialogue avec un sourd ». Quand on lui dit « fin des privilèges il répond : « Je vous ai compris, on va responsabiliser les gens en difficulté… y’en a qui déconnent ».

Est-ce un hasard si l’inauguration de son « grand débat national » s’est tenue sous la protection de des gendarmes formant des barrages pour empêcher les gilets jaunes locaux d’accéder à sa grand-messe ?

La peur panique des capitalistes et du gouvernement Macron qui les représente, c’est que le mouvement des gilets jaunes, ce soulèvement spontané d’un peuple qui n’en peut plus, fusionne avec le reste des travailleurs du public, du privé, avec les agriculteurs, les médecins… provoquant la grève générale et le blocage du pays. Les dirigeants des grandes organisations syndicales partagent-ils cette crainte ? Est-il normal qu’avec la répression brutale qui s’est abattue sur les manifestations des gilets jaunes et sur ses animateurs, sur les lycéens ( plusieurs dizaines de blessés, des arrestations, un gilet jaune bordelais dans un état grave) aucune direction des grandes organisations syndicales n’ait appelé à une mouvement de solidarité, ne se soit élevée contre la répression et les atteintes graves au droit de manifester, alors que localement des syndicats, des unions locales, départementales et même régionales ont déclaré leur solidarité et leur accord avec le combat des gilets jaunes

Les militants de toutes les sensibilités : France insoumise, PC, POI, militants CGT, Force ouvrière, FSU et autres… qui ont fondé le Comité National de Résistance et de Reconquête (CN2R) des acquis de 1936 et de 1945 (congés payés, sécurité sociale, limitation des horaires de travail, conventions collectives, etc, sur lesquels reposent tout le progrès social que veut détruire Macron) agissent partout, dans leurs organisations, leurs associations respectives, dans leurs entreprises et dans leurs quartiers afin que cette unité se construise. Elle seule peut ouvrir la voie à un mouvement qui obtiendra « le gouvernement du peuple par le peuple ». Le CN2R s’ouvre à tous ceux qui veulent réfléchir et agir dans ce sens, il n’ait en concurrence et ne s’oppose à aucune autre initiative, aucun regroupement ou autre forme d’organisation. Son comité XXe dont la réunion de constitution s’est tenue le 13 décembre à l’AGECA, se réunira de nouveau le 5 février 2019 de 19h à 21h au « Lieu Dit ». Il invite tous ceux : militants, gilets jaunes, chômeurs, retraités, lycéens, habitants du quartier à participer à cette réunion.

Venez nombreux

Pour toute correspondance, adressez vos mails à
gael.le-beherec@orange.fr 


Ce site est propulsé avec SPIP par Petitefabrique.net - Mentions Légales